Bonjour,

Encore une trouvaille faite sur le salon des jeux mathématiques .

Jeux Mathématiques PARIS 2016 - Les Aventures de Thot et Seshat

Bonjour , Suite à l'article posté sur un des blogs que j'aime beaucoup : Nous avons décidé de nous y rendre aujourd'hui . Au départ,quand j'en ai parlé à Melle J., elle n'était pas emballée, emballée...

Ce jour-là , c'est celle sur l'électricité que nous avons vu .

TesterLaScientibox_370x370_001

Il s'agit d'un concept de box pour les enfants de 9 à12 Ans . Soit en abonnement à recevoir tous les mois avec le magazine et le matériel , soit à tester 1 fois pour savoir si cela convient .

Sur leur site  http://www.scientibox.com/

Vous trouverez plein d'infos pour celles-ci, mais aussi de l'actu pour les enfants.

Quelques extraits plus ou moins sérieux mais intéressants pour satisfaire la curiosité de nos chères têtes blondes (ou pas !)

"Bailler suite au bâillement d'un autre,çà nous est tous arrivé.Ou presque..."

 

c

Une personne sur quatre serait insensible aux bâillements des autres.

Si le bâillement est présent chez tous les vertébrés (y compris les poissons, les reptiles et les oiseaux) sauf la girafe, seuls les grands singes ont, comme les hommes, envie de bâiller à la vue de son voisin qui bâille. Ce qu’on sait, c’est que la reproduction d’un bâillement n’est pas une action réflexe. C’est un acte d’empathie, c’est-à- dire : un signe qu’on fait à l’autre pour lui dire : « Je baille comme toi, car je suis proche de toi ».

D’ailleurs, d’après une étude récente de l’Université de Pise, en Italie, plus la personne qui baille est notre ami ou une personne qu’on aime, plus on aura envie de bailler.

Autre réflexion :

Pourquoi ferme-t-on les yeux quand on éternue ?

c

 

 

 

 

 

 

Déjà, c’est quoi l’éternuement ? Une opération de nettoyage par air pulsé ! Quand
de minuscules poussières, ou des pollens ou toutes autres microparticules irritent notre nez… aaaaaaaaaaaaaaah… un nerf, appelé, le trijumeau, envoie alors au
cerveau le signal de l’éternuement… tchoum ! De l’air est alors expulsé de notre
nez et de notre bouche à 150 km/heure.

Un autre début de sujet plus sérieux :

Le temps du géocentrisme

c

Nos ancêtres ont mis beaucoup de temps à comprendre le fonctionnement du système solaire. Pour eux, la Terre était le centre de l’univers : c’est le géocentrisme. Elle était plate, immense, et le ciel au-dessus de leur tête infini et scintillant de milliers de points. Ils ne savaient pas de quoi étaient faits les deux astres .

D'autres choses sur :

 http://www.scientibox.com/blog/

A bientôt !

Martine42